Aups - Var - Provence
 
   
Retour Richesses du terroir Aups
   
Envoûtante
truffe noire
Huile d'Olive,
l'inimitable parfum !
Vins de notre terroir :
le soleil à votre table
Miel, trésor
de bienfaits
Fromages de chèvre fermier : le goût de l’authentique
Safran, l'enivrant
Autres saveurs,
autres plaisirs…

 

 

 

Aups, capitale du Haut Var

La culture du Safran, traditionnelle en Provence jusqu'au milieu du vingtième siècle, fait son retour ces dernières années.

Le climat, le terroir d’excellence en Provence et le travail du producteur fourni un safran de très haute qualité.

Cette épice est extraite de la fleur d'un crocus, le Crocus Sativus (Iridacées).

La culture de cette fleur est manuelle, rigoureuse, précise : tout  l’art d’obtenir un safran d’exception.

> les producteurs de safran

truffe noire

Généralités
Bien que le safran soit une épice chère d'où son surnom d'Or rouge, sa culture est en fait simple et accessible à toute personne. Son prix est déterminé par la main d'œuvre que nécessite sa récolte.

Cycle végétatif
Plantation: de juillet à mi-septembre
Floraison: Tout le mois d'octobre, dès la première année de plantation (pour les gros bulbes)
Développement végétatif durant l'hiver.
Dessèchement des feuilles en mai.

La nature du sol et sa situation
Les bulbes de safran aiment un sol bien drainé, c'est-a-dire qui laisse filtrer rapidement l'eau de pluie.
La "safranière" doit être implantée dans un endroit ensoleillé y compris à l'automne au moment de la floraison.
Les bulbes de safran peuvent être plantés aussi bien en pleine terre (massif, potager, champ...) qu'en pot ou jardinière (à l'intérieur ou à l'extérieur).

Conception de la safranière
Enterrer les bulbes à une profondeur de 10 à 15 cm et en les espaçant de 10 cm dans chaque sens.
Il n'est pas nécessaire d'arroser les plantations. En cas de forte sècheresse en septembre, un seul arrosage sera généralement suffisant.
Les bulbes se multiplient d'année en année, pour un bulbe planté on obtient environ 5 bulbes au bout de 3 ans.

Précautions à prendre
Lutter contre les prédateurs ( Les mulots, les campagnols et les lapins de garenne) et éviter les maladies
Trois champignons s'attaquent au safran (Le tacon, le fusarium et le rhizoctone violet) - ces maladies sont résistantes à la plupart des fongicides, cependant en général elles n'apparaissent qu'à partir de la troisième ou quatrième année. En conséquence il suffit d'arracher les bulbes par exemple dès la troisième année et de les replanter à un autre endroit.
Il est préférable de ne pas revenir sur la même parcelle avant une dizaine d'années.

Coordonnées des producteurs de safran

Aups
· M. Daini : 06.12.62.78.39

Aux Alentours
· M. Dolmetta : Qt Les Colles - Sillans la Cascade : 06 64 96 05 75

Récolte
Les fleurs apparaissent généralement début octobre (plus tard la première année), la floraison s'étale sur un mois.
Elles sont cueillies dès leur épanouissement au lever du soleil puis émondées c'est à dire qu'on récupére les pistils rouges (le safran).

Séchage
Il est nécessaire de faire sécher les filaments afin de pouvoir les conserver.
A l'issue de séchage les filaments sont très légers et cassants.
Le safran frais même séché n'a que très peu de goût. Il est recommandé de le conserver dans un petit bocal hermétique à l'abri de la lumière au moins un mois avant consommation. Pendant les deux années qui suivent le safran garde la plupart de ses qualités gustatives.

Rendement
Il faut 150 fleurs en moyenne pour obtenir 1 gramme de safran sec.
La première année de plantation environ 60% des bulbes donneront une fleur.
Les deux années suivantes les bulbes donneront environ 2 fleurs chacun.

Office de Tourisme de Aups - Var - Provence ©   Plan du site &  infos légalesLiens utiles